Ceux qui préfèrent l’âne au tracteur

En Bretagne, c’était le salon Ille-et-bio le week-end dernier à Guichen, traction animale au programme.
Certains agriculteurs troquent le tracteur contre l’âne. Pourtant c’est têtu, non? Et un tracteur, c’est bien plus efficace et rapide, non? Alors pourquoi préfèrent-ils travailler avec un âne, ou un cheval?
La réponse sur Canal B, un reportage réalisé en Normandie, il y a un an, à la ferme des Bouillons. Une ferme qui a été occupée pendant près de trois ans contre un projet de supermarché. Elle a été évacuée cet été.
C’est signé Julie Lallouët-Geffroy

Le mauvais coup de l’été : l’Etat évacue la ferme des Bouillons et la cède à des proches du groupe Auchan

Alors que la ZAD de la ferme des Bouillons près de Rouen a été évacuée hier, Julie Lallouet Geffroy, membre du collectif, co-signe avec Hervé Kempf un article sur le sujet dans le quotidien de l’écologie. Elle vous dit tout sur l’entourloupe étatique de l’été, à quelques jours de la COP 21.

 

Reporterre a tiré le rideau pour ce mois d’août. Mais parce que nous ne voulions pas rédiger à la rentrée un article intitulé « Ce que vous avez raté pendant l’été : une occupation évacuée, il est maintenant trop tard », nous ré-ouvrons nos colonnes. Mercredi 19 août, la ferme des Bouillons, lieu agricole alternatif près de Rouen, a été évacuée par les CRS.

Tout allait pourtant pour le mieux à la ferme des Bouillons entre un stage de construction d’éoliennes, le passage d’Alternatiba et le marché maraîcher hebdomadaire ; mais la période estivale est propice aux entourloupes étatiques.

C’est ce qu’a vécu la ferme occupée, située à Mont-Saint-Aignan, en périphérie de Rouen. Une entourloupe bien ficelée qui a abouti, mercredi matin 19 août, à l’évacuation par les CRS de la trentaine de personnes qui occupaient depuis plus de deux ans et demi la ferme pour la sauver d’un projet immobilier du groupe Auchan.
Lire l’article sur Reporterre.